Qu'est-ce que la psychothérapie ?

Entre psychiatre, psychologue, psychopraticien, psychanalyste et psychothérapeute, comment choisir mon psy ? Comment s'y retrouver dans toutes ces appellations ? Qui fait quoi ?

 

Tous ces métiers visent à accompagner les personnes vers un mieux-être, mais les différences de formations/expériences et d'approches sont notables. Bien souvent, il y a une grande confusion entre tous les métiers de la relation d’accompagnement thérapeutique. Qui peut vous prescrire un médicament ? Qui est formé à l'écoute ?...

PSYCHANALYSTE

Inventée par Sigmund Freud, la psychanalyse est un procédé d'exploration des processus psychiques inconscients. Les concepts les plus connus sont ceux de pulsion, complexe d'Oedipe, actes manqués, lapsus, interprétation des rêves... Souvent la "cure psychanalytique" consiste à 1 à 3 séances hebdomadaires pendant de nombreuses années. Le patient est sur un divan et le psychothérapeute se place derrière lui afin d'être hors de sa vue.

 

La formation des psychanalystes n’est pas encadrée par l’Etat. Il faut remplir trois conditions pour devenir psychanalyste :

  • Le psychanalyste doit avoir effectué une analyse personnelle afin de bien comprendre les mécanismes de son inconscient

  • Il doit commencer à pratiquer les analyses sous le regard d’un analyste superviseur ou d’un groupe d’analyste, selon les écoles.

  • Il doit également entreprendre un travail clinique et théorique continu avec d’autres analystes pour compléter sa formation.

PSYCHIATRE

Le psychiatre est un médecin spécialisé dans l'accompagnement des personnes souffrant de pathologies mentales graves (notamment les psychoses comme la schizophrénie ou la paranoïa) et c'est le seul de tous les « psys » qui peut prescrire des médicaments : antidépresseurs, anxiolytiques… Ce traitement leur permet de vivre le plus confortablement possible avec leur maladie.

Leur formation en médecine ne fait pas d’eux des spécialistes de la psychothérapie, c'est un choix de leur part de se former ou non dans ce domaine.

PSYCHOLOGUE

Le psychologue a suivi un parcours de formation universitaire en faculté de psychologie de niveau Bac+5. Son cursus de formation porte essentiellement sur la psychopathologie et les troubles mentaux, l’étude du fonctionnement biologique du cerveau, et sur les « tests et outils de diagnostics ».

Il peut se spécialiser dans des domaines très variés, selon les programmes de chaque université : psychopathologie du travail, neurosciences, psychologie clinique...

Il possède surtout en fin de formation une connaissance théorique dans sa spécialité puisqu'il n’est pas nécessaire d’avoir suivi une psychothérapie soi-même pour obtenir son diplôme d’Etat.

PSYCHOTHERAPEUTE

Depuis la loi d’août 2009 et le décret de mai 2010, sont psychothérapeutes : les psychiatres, les médecins qui ont effectué des stages en ce sens, les psychanalystes et les psychologues qui ont effectué des formations complémentaires, les psychothérapeutes, qui pratiquaient déjà depuis cinq avant cette loi, et qui sont passés devant une commission.

Ce terme, qui auparavant était utilisé par les professionnels de la psychothérapie (non psychologues/psychanalystes/psychiatres), regroupe aujourd'hui des profils très différents et ne correspond pas à une formation spécifique. « Le titre de psychothérapeute a été vidé de son sens… » déplore Serge Ginger, secrétaire général de la Fédération française de psychothérapie et psychanalyse (FF2P).

PSYCHOPRATICIEN

C'est le nouveau terme utilisé pour regrouper tous les professionnels pratiquant la psychothérapie : c'est un spécialiste de l'écoute et de l'accompagnement. Il propose des outils thérapeutiques concrets afin d'aider la personne à dépasser des difficultés de vie et à changer. On parle souvent de thérapies brèves. Il existe de très nombreuses écoles/approches !

Quatre principales approches sont généralement reconnues : cognitivo-comportementale, dynamique-analytique, humaniste ou existentielle, et systémique ou interactionnelle. On peut y ajouter la thérapie interpersonnelle qui gagne en reconnaissance ces dernières années. Dans ce court article je n'irai pas plus loin dans les détails. Il faut surtout explorer et trouver l'approche qui VOUS convient.

Un bon psychopraticien professionnel

  • a une formation en psychologie, acquise au sein d’instituts privés ou publics

  • maitrise la pratique d’une ou de plusieurs méthodes thérapeutiques

  • a effectué une thérapie / analyse personnelle afin de comprendre en profondeur ses propres mécanismes.

  • assiste à des supervisions individuelles ou collectives, composées de professionnels de la relation d’aide.


 

  • Facebook - Black Circle

©2017 by Janig Hélaine